Greenie and the City



Aujourd’hui, journée mondiale de la terre.

Mais qu’est ce que c’est?

On ne sait plus, parce que le même jour, les Nations Unies célèbrent la Journée internationale de la Terre Mère. La Journée de la Terre, c’est, paraît-il, l’événement environnemental populaire le plus important au monde. C’est surtout l’anniversaire de la naissance du mouvement environnemental tel qu’on le connaît actuellement. Aux Etats-Unis, la Journée de la Terre, c’est très festif. En France … on se demande « mais qu’est ce que c’est? »


Flashback

Cela fait 40 ans que tous les 22 Avril c’est la Journée de la Terre. A l’origine de l’événement, le sénateur américain Gaylord Nelson. Il encouragea les étudiants à mettre sur pied des projets de sensibilisation à l’environnement dans leurs communautés. Gaylord Nelson a proposé la première manifestation environnementale d’envergure aux États-Unis afin de faire bouger les choses et secouer l’immobilisme politique et par la même occasion forcer l’insertion des problématiques environnementales à l’agenda national. « C’était un pari », se rappelle-t-il, « mais cela a fonctionné ». Cela a effectivement marché. La première Journée de la Terre en 1970 a mené à la création de l’agence de protection de l’environnement aux Etats-Unis, l’EPA et à l’adoption de la loi « Clean Air, Clean Water, and Endangered Species ».

En 1990, grâce à l’environnementaliste américain Denis Hayes, la Journée de la Terre est devenu un événement planétaire, mobilisant 200 millions de personnes dans 141 pays et jouant un rôle de levier pour les enjeux environnementaux globaux. La Journée de la Terre a donné de l’ampleur aux diverses campagnes de sensibilisation au recyclage, et a aidé à préparer le terrain pour le Sommet de la Terre des Nations Unies à Rio de Janeiro en 1992. Ce sommet au cours duquel a été prononcé le discours célèbre de Severn Cullis Suzuki, la jeune fille de 12 ans qui a fait la leçon aux gouvernements: « Je me bats pour mon futur. (…). Je suis ici pour parler au nom des enfants affamés à travers le monde, dont les cris ne sont pas entendus. Je suis ici pour parler au nom des innombrables animaux qui meurent à travers la planète car ils n’ont pas d’autres endroits où aller… J’ai peur de m’exposer au soleil maintenant, à cause du trou dans la couche d’ozone. J’ai peur de respirer l’air, parce que je ne sais pas quelles substances chimiques il contient. J’avais l’habitude d’aller pêcher avec mon père, à Vancouver où je suis née, jusqu’à ce que, il y a de cela à peine quelques années, nous trouvions un poisson atteint du cancer. Et désormais nous entendons parler des plantes et des animaux, en voie d’extinction tous les jours et qui seront perdus à jamais.(…) ».


Et maintenant?

Aujourd’hui, la Journée de la Terre est célébrée, à travers le monde, par plus de 500 millions de personnes dans 184 pays.

En France, cette année, l’événement n’a même pas été annoncé par ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer. Révélateur?!

Concrètement, que pouvons nous faire? Nous pouvons fêter nous aussi cette journée. Comment? En agissant. Seule l’action peut faire avancer les choses. La base est la citoyenneté: ne pas jeter de papier ailleurs que dans une poubelle. Je pensais que c’était normal, mais l’autre jour, dans les rues de Paris, j’ai vu une mère, avec son enfant d’environ 5 ans, jeter son papier de chewing-gum sur le trottoir alors qu’il y avait une poubelle à quelques mètres. Quel exemple pour son enfant, quelle flemme, quelle manque de civisme!! D’ailleurs, quand bien même il n’y aurait pas eu de poubelle, elle avait un sac à main assez grand pour contenir 1000 emballages de chewing gum…

On peut aussi prendre la décision de s’engager dans une association, faire le tri dans ses affaires et donner à recycler ses anciens téléphones portables ou ordinateurs, par exemple. On en entend beaucoup parler depuis le début d’année, Emmaüs s’est lancée dans la récupération des mobiles, réalisée par les Ateliers du bocage. L’Atelier du bocage recyclent les téléphones portables ainsi que le matériel bureautique et informatique . En plus, cela crée des emplois.

Quelques événements sont organisés à Strasbourg et Paris: ici

Source: http://earthday.envirolink.org/history.html

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :